top of page

Être agressif avec son aide-ménager.e? Pas si rare, malheureusement.


Qu'elles soient verbales, physiques, volontaires ou non, les aide-ménager.es subissent encore trop souvent des agressions de la part de certain.es client.es. Celles-ci ne sont pas sans conséquences sur la santé physique et mentale des aide-ménager.es.

Des paroles et des actes qui font peur

Dans certains cas d’agression verbale, le ou la client.e peut se montrer insistant.e envers son aide-ménager.e lorsque celle-ci ou celui-ci lui explique qu’elle ou il ne peut pas réaliser la tâche demandée car cela ne fait pas partie de ses attributions. Une aide-ménagère raconte, « lorsque j’allais chez ce client, il était toujours très agressif dans sa manière de me demander les choses. Un fois, il m’a crié dessus en me disant «"mais pour qui vous vous prenez, vous n’êtes qu'une simple aide-ménagère’’, j’en avais peur », exprime-t-elle.

Les paroles utilisées sont parfois dures et créent un sentiment de crainte chez l’aide-ménager.e. Cela peut être le cas lorsqu’à la demande de l'entreprise qui l'emploie, l’aide-ménager.e rappelle poliment au client de régler les titres-services en retard de paiement. Le/la client.e, trop souvent, réagit mal, comme lorsqu’il ou elle répond brutalement, « de quoi vous vous mêlez, ce ne sont pas vos affaires ! ».

Il arrive aussi que l’aide-ménager.e ne soit pas victime d’agression mais assiste à une scène de violence sur son lieu de travail. « Cette cliente se disputait souvent avec son fils, un jour celui-ci l’a poussée violement contre le mur. Depuis, je ne me sens plus en sécurité quand je me retrouve seule dans une pièce avec lui », explique une aide-ménagère.

La vie peut parfois s’avérer stressante et pleine de frustrations. Il arrive également que certains facteurs influencent l’humeur des clients. Les aide-ménager.es ne sont en aucun cas responsables des petits tracas de la vie quotidienne. Il est donc évident qu’ils ou elles ne soient en aucun cas affecté.e.s par ce genre de situations.


Des comportements nocifs pour la santé physique et mentale


Il y a des comportements qui sont sous la responsabilité et le bon sens des actions que portent les client.es envers leurs aide-ménager.es. Par exemple, demander à l'aide-ménager.e de ranger la chambre des enfants alors que le sol de celle-ci est jonché de vêtements sâles, de jouets ou encore de bouteilles vides, n’est pas une agression en tant que telle, mais il s’agit d’un manque de respect envers le travail de son aide-ménager.e.

Ces comportements résultent parfois d’un oubli ou d’une distraction, mais chaque client.e devrait y être plus attentif.ve. En effet, ceux-ci ont une influence non-négligeable sur la santé des aide-ménager.es, tant physique que mentale.

Des attitudes qui blessent

Des remarques accusatrices, de la méfiance, une non-satisfaction en toute circonstance. Ce sont là des attitudes auxquelles bon nombre d’aide-ménager.es sont confronté.es.

Un objet a disparu ? C’est forcément l’aide-ménager.e qui l’a mal rangé ou qui l’a cassé sans le signaler. Pire, on le ou la suspecte directement de vol. Ces comportements sont inadmissibles ! « Quand j’allais chez ce client, il mettait du dentifrice sous le lavabo pour vérifier que j’avais bien nettoyé partout. C’était fatigant de devoir tout le temps vérifier s’il ne m’avait pas tendu d’autres pièges dans chaque pièce de la maison », raconte un aide-ménager. « Cette cliente laissait de l’argent sur la table pour voir si j’allais le voler », ajoute une aide-ménagère. Une autre raconte, « le client marchait là où je venais de nettoyer à l’eau, et ce n’était pas sec. Après, il me reprochait que le sol n’était pas propre ».

L'importance d'une bonne communication entre le ou la client.e et son aide-ménager.e est primordiale. Dans de nombreux cas, il suffit au client de demander à l'aide-ménager.e si il ou elle a les réponses à ses questions. Tout cela sans formuler de reproches ou avoir un ton accusateur.


Vous ne vous reconnaissez pas dans ces comportements ?


PARFAIT ! Vous pouvez encore en faire davantage : n’hésitez pas à sensibiliser les gens autour de vous !


Stop aux comportements inappropriés :

La meilleure façon de prendre soin de votre maison, c’est de respecter votre aide-ménager.e.


Comments


bottom of page