top of page

La discrimination sous toutes ses formes.


La discrimination, c’est quoi ? Discriminer, c’est opérer une différence injuste entre des personnes et/ou des groupes. Celle-ci est interdite par la loi et punissable car discriminer quelqu’un revient à lui porter préjudice. Certaines agences de titres-services racontent avoir déjà vécu des situations de discrimination, « parfois les client.es nous demandent de leur trouver une aide-ménagère pas trop jeune car elle manquerait d’expérience, mais pas trop vieille non plus car elle ne saurait pas aller aussi vite qu’une plus jeune », s’exprime un employé d’une entreprise titres-services.


Les stéréotypes et les préjugés sont aussi à l’origine de nombreuses situations de discrimination comme le raconte cette aide-ménagère, « la première fois que je suis allée chez ce client, il m’a dit que j’étais trop grosse et que je n’allais pas savoir réaliser toutes les tâches qu’il me demandait. Il ne m’a même pas laissé la chance de lui montrer mes compétences, il m’a simplement jugé sur mon physique. J’ai trouvé cela vraiment blessant ».


L’aide-ménager.e : une personne au service des autres


D’autres témoignages réalisés auprès d’un échantillon représentatif d’aide-ménager.es et d’entreprises évoquent des situations de discrimination sur base du genre, de l’origine ou encore de la religion de l’aide-ménager.e. Une employée d’agence de titres-services explique, « j’ai eu une cliente au téléphone qui m’a expressément demandé d’avoir une aide-ménagère dont la langue maternelle est le français. Un autre client a insisté pour ne pas avoir une aide-ménagère d’origine étrangère. Ce sont évidemment des situations qu’on ne peut pas tolérer ». Ou encore, ce témoignage d’un aide-ménager, « étant donné que je suis un homme, ils me demandent de faire des tâches plus lourdes, et je me sens obligé », raconte-t-il.

Dans le contexte d’accroissement de la diversité culturelle, la question du port des signes religieux au sein des entreprises s’amplifie, notamment par rapport au port du voile, souvent sujet de discussions délicates avec les clients. Il est important de rappeler qu’aucune demande par rapport au retrait d’insignes religieux de la part des client.es ne forme une exigence professionnelle.

La discrimination en fonction de la classe sociale est aussi un comportement inacceptable de la part des client.es, « je sais que lorsque je vais chez eux, je ne peux pas utiliser leurs toilettes à l’intérieur, uniquement celles qui sont dehors car je ne suis que la femme de ménage », explique une aide-ménagère.

On l’aura compris, la discrimination peut prendre différentes formes. Mais elles ont toutes un point commun. Qu’elles soient intentionnelles ou non, elles blessent et sont profondément injustes envers les personnes qui subissent ce type de comportements.


Vous ne vous reconnaissez pas dans ces comportements ?


PARFAIT ! Mais vous pouvez encore en faire davantage : n’hésitez pas à sensibiliser les gens autour de vous !


Stop aux comportements inappropriés !

La meilleure façon de prendre soin de votre maison, c’est de respecter votre aide-ménager.e.


Comentários


bottom of page