Votre aide-ménager.e fait un maximum. Mais…



Même s’il/elle assure un grand nombre de tâches, votre aide-ménager.e n’a tout simplement pas le droit d’en effectuer certaines, notamment pour des raisons de sécurité.

Il ou elle s’applique à répondre à vos besoins et à vos attentes, mais est également obligé.e de respecter les limites de sa fonction. Lorsque vous vous rendez chez votre dentiste, vous ne lui demandez pas de vous couper les cheveux…


Tout ce que votre aide-ménager.e peut faire pour vous.

Grâce à toutes les tâches que votre aide-ménager.e effectue pour vous, vous gagnez du temps et vous gardez de l’énergie pour le reste. La liste de ce qu’il ou elle peut faire pour vous est précise et réglementée :

  • Nettoyage du domicile (nettoyage des vitres comprises).

  • Lessive et repassage.

  • Raccommodage du linge à repasser.

  • Préparation des repas.

  • Petites courses comme un passage à la poste, à la boulangerie ou à la pharmacie.


Quelles sont les tâches à ne pas lui demander ?

  • Nettoyer les caves et greniers

  • Nettoyer votre voiture

  • Travailler dans le jardin

  • Faire du baby-sitting

  • Promener le chien

  • Être garde-malade

  • Effectuer du travail administratif

Vous dire « non », ce n’est pas toujours facile.

Un.e aide-ménager.e est seul.e face à son client. Et surtout, il ou elle est là pour l’aider. Difficile dans ce cas de dire « non » … C’est là que vous, vous pouvez faciliter les choses. Tant pour votre aide-ménager.e que pour vous-même.

En tenant compte de ce que votre aide-ménager.e a le droit de faire ou non, vous lui offrez des conditions de travail plus sûres. Il ou elle sera aussi plus à l’aise. Le résultat ? Des relations et un travail de qualité !

  • White Facebook Icon
FTS_Logo_FR_RVB.png